Les Humidificateurs Pour Systèmes de Chauffage Central

par Nick Gromicko et Kenton Shepard
 
 Un humidificateur pour système de chauffage central

Les humidificateurs sont des appareils qui permettent d’humidifier l’air afin d’apporter du confort aux habitants d’un bâtiment. Les humidificateurs pour systèmes de chauffage central sont connectés de façon fixe à la plomberie et au système de chauffage à air chaud pulsé du logement. 

Qu’est-ce que l’humidité?

L’humidité se réfère à la quantité d’eau qui se trouve dans l’air. « L’humidité relative », quant à elle, décrit la quantité d’humidité qu’il y a dans l’air par rapport à la quantité d’eau maximum que l’air peut contenir avant d’arriver à saturation. Ce taux d’humidité maximum a un lien avec la température de l’air, ainsi plus l’air est chaud, plus il peut absorber d’humidité. Par exemple, si la température de l’air à l’intérieur d’un logement chute, l’humidité relative va croître.

Comment fonctionnent les humidificateurs d’air pour systèmes de chauffage central?

Ils sont intégrés au système de chauffage à air chaud pulsé dans le but d’humidifier l’air lorsque l’air est chauffé. L’eau utilisée par l’appareil est pompée directement depuis le système de plomberie du logement jusque dans l’humidificateur, à la différence des humidificateurs portatifs où l’individu doit régulièrement remettre de l’eau dans l’appareil. Divers modèles d’humidificateurs existent, mais ils transforment tous l’eau en vapeur d’eau qui est ensuite libérée dans le logement à une vitesse qui peut être ajustée.

Pourquoi faut-il humidifier l’air?

Certains agents pathogènes en suspension, tels que ceux responsables de la grippe, circulent plus facilement lorsque l’air est sec que lorsqu’il est humide. Lorsque l’air est humide, les voies respiratoires irritées et enflammées semblent apaisées. Si une personne a un rhume et a des sécrétions nasales épaisses, l’humidificateur pourra aider à réduire ces sécrétions et à faciliter la respiration.

Lorsque l’air intérieur est trop sec, les problèmes suivants peuvent se produire:

  • dommages causés aux instruments de musique, tels que les pianos, les guitares et les violons;
  • peau sèche;
  • papiers peints qui s’écaillent;
  • électricité statique qui peut endommager l’équipement électrique sensible, peut hérisser les cheveux et peut être douloureux et agaçant; et
  • fissures dans les meubles en bois, les sols, les armoires et les peintures.

Les Dangers des Humidificateurs Pour Systèmes de Chauffage Central

Les humidificateurs peuvent être responsables de nombreuses maladies. Les jeunes, les personnes âgées et les infirmes courent souvent un risque plus grave de contamination par des polluants en suspension, tels que les bactéries et les champignons. Ceux-ci peuvent se développer dans les humidificateurs puis être libérés dans l’air via la vapeur d’eau où ils peuvent ensuite être inhalés. Voici quelques-uns des agents pathogènes et des maladies les plus courants qui peuvent être transmis via un humidificateur:

  • la maladie des légionnaires. Les problèmes de santé liés à cette maladie varient, il peut s’agir de symptômes similaires à ceux causés par la grippe ou aller jusqu’à des infections sérieuses. Ce problème est généralement plus répandu lorsqu’il s’agit d’humidificateurs portatifs parce qu’ils utilisent de l’eau stagnante se trouvant dans un réservoir qui favorise la prolifération de moisissures et de champignons;
  • actinomycètes thermophiles. Ces bactéries prospèrent lorsque la température est comprise entre 45° et 60°C (soit 113° et 140° F). Elles peuvent être à l’origine d’une pneumopathie d’hypersensibilité qui est une inflammation des poumons; et
  • la « fièvre des humidificateurs ». Il s’agit d’une maladie mystérieuse de courte durée qui ressemble à la grippe qui est accompagnée de fièvre, de maux de tête, de frissons et de malaises mais sans symptômes pulmonaires prédominants. Elle disparaît dans les 24 heures sans effets résiduels.

Il existe d’autres problèmes liés aux humidificateurs, tels que:

  • une accumulation de poussière blanche provenant de minéraux se trouvant dans l’eau. Ces minéraux sont parfois libérés via la vapeur qui se dégage de l’humidificateur et peuvent se déposer sous forme de poussière blanche très fine qui entre parfois dans les poumons. Les effets sur la santé de cette poussière vont dépendre du type et de la quantité de minéraux dissous. On ne peut pas être sûr de savoir si ces minéraux vont causer des effets néfastes sur la santé ou non;
  • des dommages dus à l’humidité lorsqu’elle s’est condensée. L’eau de condensation provenant de l’air trop humide va être visible sur la surface intérieure des fenêtres ainsi que toute surface relativement froide. L’excès d’humidité sur les fenêtres peut endommager les vitres et les murs. Mais ce qui est plus grave, c’est lorsque l’humidité s’accumule dans les surfaces intérieures des murs extérieurs. L’humidité peut alors abîmer l’isolant et le mur va pourrir, de plus, la peinture pourra s’écailler, craquer ou former des cloques; et
  • une accumulation de moisissures. Cette substance organique pousse facilement dans les environnements moites tels qu’un logement rendu humide par l’utilisation trop zélée de l’humidificateur. La moisissure peut être dangereuse pour les personnes ayant un système immunitaire compromis.

Les Modèles et leur Entretien

  • l’humidificateur à tambour: il est équipé d’une roue munie d’un ruban éponge qui absorbe l’eau se trouvant dans un bac. L’air provenant du système de chauffage central souffle à travers l’éponge, ce qui permet de vaporiser l’eau absorbée. Un hygrostatLe modèle à tambour nécessite de l’entretien et de la maintenance à cause des moisissures et des impuretés qui peuvent s’accumuler dans le bac d’eau. D’après le mode d’emploi de certains fabricants, le bac doit être rincé annuellement, même s’il est préférable de le nettoyer plusieurs fois au cours de la saison de chauffage.
  • l’humidificateur à flux continu ou « à écoulement »: il s’agit d’un appareil de meilleure qualité mais qui est plus cher que le modèle à tambour, car de l’eau fraiche va s’écouler dans un panneau en aluminium. De l’air souffle à travers le panneau et force l’eau à s’évaporer via le courant d’air. L’excès d’eau est évacué du panneau à l’aide d’un tube de drainage. Ce modèle ne nécessite pas beaucoup d’entretien car l’eau, lorsqu’elle s’écoule, a un effet autonettoyant et, à l’inverse de l’humidificateur à tambour, il n’y a pas d’eau stagnante.

Les autres conseils que les inspecteurs d’InterNACHI peuvent donner à leurs clients:

  • Si l’humidificateur est équipé d’un registre, celui-ci doit être fermé l’été et ouvert l’hiver. Le registre peut avoir la forme d’un bouton qui peut être réglé sur « été » ou « hiver », ou il peut s’agir d’une pièce métallique qui est insérée afin de couvrir la bouche d’air.
  • L’humidificateur est contrôlé à l’aide d’un hygrostat qui doit être réglé tous les jours. Certains modèles récents le font automatiquement, mais la plupart doivent être vérifiés régulièrement par les habitants. L’hygrostat doit contenir un tableau permettant de définir le réglage adéquat en fonction de la température extérieure. Si vous n’effectuez pas les ajustements nécessaires, la condensation pourra s’accumuler sur les surfaces froides et ceci pourra conduire à de la moisissure ou à la pourriture du bois. De nombreux propriétaires ne savent pas que ces réglages sont nécessaires.
  • Il faut vérifier que le générateur de chaleur ne soit pas rouillé. Certains humidificateurs sont installés à l’intérieur du plénum du générateur de chaleur, et celui-ci pourra être endommagé par la rouille si l’humidificateur fuit.
  • Les humidificateurs pour systèmes de chauffage central ont parfois une partie centrale qui doit être remplacée annuellement. Il faut consulter le mode d’emploi du fabricant avant d’effectuer son remplacement.
En résumé, les humidificateurs pour systèmes de chauffage central servent à humidifier l’air afin d’augmenter le confort des habitants, mais ils peuvent causer des problèmes de santé et des dégâts immobiliers s’ils ne sont pas correctement entretenus.
 
 

InspectorSeek.com

 

Afin de trouver le meilleur inspecteur spécialisé dans les moisissures dans votre région, visitez le site Internet www.IAC2.org

Livre sur Comment Effectuer une Inspection Contre les Moisissures

Plus d’articles sur l’inspection tels que celui-ci

Inspectopedia