Les Citernes

par Nick Gromicko

 
Les citernes sont des réservoirs qui permettent de stocker l’eau pour des raisons diverses telles que l’irrigation et l’arrosage, la lutte active contre les incendies ou la consommation d’eau potable.
 

Utilisation

  • L’eau potable peut être stockée dans les citernes pour être bue ouCiterne en fibre de verre pour servir à se laver ou à laver la vaisselle. L’eau traitée peut provenir des réseaux publics ou peut être filtrée dans le système de récupération des eaux de pluie.
  • L’eau non potable peut être stockée et servira notamment à l’irrigation et à laver les voitures.
  • De nombreuses communautés ont investi dans de grandes citernes destinées à la lutte contre les incendies, certaines pouvant contenir plus de trois fois la quantité d’eau se trouvant dans un camion pompier traditionnel. Par exemple, la ville de Littleton dans le New Hampshire a alloué des fonds pour l’achat de 21 citernes ayant chacune une capacité de 38 000 litres, pour $41 000 par réservoir.

Matériaux

Les citernes doivent être fabriquées à partir de matériaux robustes car elles doivent soutenir l’immense poids de l’eau. En effet, un litre d’eau pèse un kilogramme et un mètre cube d’eau pèse une tonne (soit 1 000kg). De plus, les charges de vent peuvent aussi avoir des conséquences néfastes sur les réservoirs extérieurs lorsqu’ils sont surélevés. Voici quelques matériaux couramment utilisés dans la fabrication des citernes:

  • du béton armé. Il s’agit souvent du meilleur investissement car le béton armé est résistant et permet de neutraliser l’acidité de l’eau;
  • des blocs de béton armé. Cependant, ils ont tendance à fuir au niveau des joints;
  • du métal. Mais le métal peut se corroder;
  • de la fibre de verre. Elle peut présenter des problèmes de résistance lorsqu’elle est ensevelie. Lorsque les citernes en fibre de verre sont hors sol, elles doivent être placées à l’ombre afin de réduite les effets néfastes des rayons ultraviolets; et
  • du bois. Les citernes en bois sont généralement insatisfaisantes, notamment lorsqu’elles sont enfouies car il est difficile de garantir leur étanchéité.

Inspection

Les citernes, ainsi que leurs composants et accessoires, doivent être inspectés régulièrement. De ce fait, il faut remplacer ou réparer la citerne dans son ensemble ou l’un de ses composants ou accessoires lorsque cela est nécessaire. La préoccupation principale lors de l’inspection d’une citerne est de déceler toute fuite car de l’eau pourrait s’échapper ou des contaminants pourraient entrer dans la citerne. Les éléments ci-dessous peuvent aussi être inspectés:

  • le système de captage de la toiture, afin de s’assurer qu’aucune matière particulaire et qu’aucune partie du toit ne puisse passer dans la gouttière et le tuyau de descente d’eaux pluviales. L’eau de pluie récolte la poussière, la suie, les déjections d’oiseaux, les feuilles et les autres corps étrangers qui vont souiller la couleur et l’odeur de l’eau et y ajouter des organismes indésirables. C’est pour cette raison qu’il est recommandé d’inspecter, afin de vérifier qu’il n’y a pas d’arbre surplombant le système de captage;
  • les gouttières et les descentes d’eau pluviales, afin de s’assurer qu’il n’y ait ni fuites ni engorgements;
  • le tuyau d’écoulement du trop-plein, afin de vérifier que le trop-plein est évacué de manière non-érosive;
  • tous les accessoires, tels que le dérivateur d’eau, la rampe d’arrosage, le kit de raccordement ou les gouttières additionnelles; et
  • les drains de la citerne ne doivent pas être connectés aux canalisations d’évacuation et d’égout car il y a des risques de contamination à cause du retour d’eau. 

Entretien

Les conditions pour l’entretien des citernes sont relativement peu nombreuses lorsqu’elles fournissent de l’eau non potable. En revanche, les citernes qui sont conçues pour fournir de l’eau potable requièrent plus de maintenance, il faut par exemple tester la qualité de l’eau et les systèmes de filtration deux fois par an. Voici quelques lignes directives concernant l’entretien de la plupart des citernes :

  • Avant d’utiliser une citerne, elle doit être nettoyée et désinfectée. Après avoir nettoyé la poussière et les autres débris accumulés lors de la construction, lavez l’intérieur avec un mélange d’eau et de javel. Assurez-vous que la ventilation à l’intérieur de la citerne soit suffisante pour assurer la sécurité des travailleurs. Une fois le traitement terminé, arrosez l’intérieur jusqu’à ce que l’odeur de chlore ait disparu. Citerne hors sol connectée à la gouttière du toit
  • Une citerne doit être nettoyée au moins une fois tous les cinq ans. Il est possible qu’il faille le faire plus souvent si de la poussière, des feuilles et des cendres provenant d’une cheminée ou d’un poêle qui se sont envolées atterrissent sur le toit. Afin de garder la citerne propre, il est recommandé d’inspecter et de nettoyer les gouttières, le tuyau de descente d’eaux pluviales et le filtre.
  • Serrez fermement les tampons.
  • Réparez rapidement les fuites à l’aide de mastic. Les peintures à base de ciment Portland et les résines époxyde permettent de sceller les fissures dans le béton.

Placement

Les citernes sont généralement sous terre, mais elles peuvent être hors sol ou placées sur des socles surélevés soit à l’extérieur soit au sein du bâtiment. Pour des raisons de sécurité et de rendement, les citernes doivent être placées:

  • loin des canalisations d’égouts et des autres sources de contamination;
  • aussi loin que possible des arbres, car les racines peuvent briser les murs de la citerne;
  • dans des zones en pente pour que l’eau de ruissellement puisse s’écouler loin des citernes;
  • à proximité de leur zone de captage;
  • sur un sol ferme dans le but d’éviter un affaissement pouvant conduire à des craquelures dans les murs de la citerne; et
  • à distance de toute source de chaleur.
En résumé, les citernes sont des réservoirs d’eau qui doivent être entretenus et inspectés, particulièrement s’ils fournissent de l’eau potable.
 
 

InspectorSeek.com

 
Espace Défendable
Châteaux d’Eau Industriels

Inspection des Eaux Usées

Plus d’articles sur l’inspection tels que celui-ci