Sécurité et Conduits d’Évacuation des Sécheuses

par Nick Gromicko et Kenton Shepard

 
 
Pour que l’eau des vêtements mouillés puisse s’évaporer, les sécheuses soufflent de l’air chaud pendant que le linge tourne dans le tambour. La chaleur provient d’un élément de chauffage électrique ou d’un brûleur à gaz. Parfois, lorsqu’il y a beaucoup de linge, il peut y avoir plus de 4 litres d’eau qui, lors du processus, se transformera en vapeur d’eau et quittera la sécheuse et la maison via un conduit d’évacuation.

  

Tout conduit d’évacuation qui évacue l’air humide à l’extérieur de la maison doit remplir certains critères :

  1. Il doit être raccordé. Le raccordement se trouve généralement derrière la sécheuse mais il peut aussi se trouver sous elle. Regardez attentivement et assurez-vous qu’il est véritablement raccordé!

  2. Il ne doit pas y avoir d’obstructions. Les conduits d’évacuation des sécheuses sont souvent fait à partir de plastique souple ou de gaine métallique qui peut facilement s’entortiller ou être écrasé au point de sortie de la sécheuse et d’entrée du mur ou du sol. Ceci s’avère souvent être un problème car les sécheuses sont souvent casées dans des espaces restreints avec peu de place. Il existe du matériel pour conduit d’évacuation conçu pour se tordre à 90° dans un espace restreint sans contraindre le débit d’air évacué. Le rapport de l’inspecteur doit mentionner toute obstruction. Les obstructions du débit d’air peuvent provoquer des incendies!

  3. L’une des raisons pour lesquelles les obstructions peuvent provoquer des incendies est que la vapeur d’échappement contient non seulement de la vapeur d’eau provenant du linge, mais aussi des fibres qui sont des particules extrêmement inflammables provenant de vêtements en coton ou en polyester. Ces fibres ou peluches peuvent s’accumuler dans le conduit d’évacuation, ce qui réduit la capacité de la sécheuse à évacuer la vapeur d’eau chaude qui tend alors à s’accumuler sous forme d’énergie thermique au sein de la machine. Il va y avoir une surchauffe de la sécheuse et les défaillances mécaniques peuvent produire des étincelles qui vont mettre le feu aux peluches coincées dans le conduit. Ceci peut entrainer un incendie globalisé de la maison! Généralement, les incendies se déclarent dans la sécheuse mais se propagent au reste de la maison car les flammes passent par le conduit d’évacuation, incinérant au passage les peluches prises au piège, et elles se fraient un chemin dans les murs du bâtiment.

Selon InterNACHI, les incendies causés par les sécheuses sont bien plus fréquents qu’on ne veut bien le croire, ce que l’on peut observer grâce aux statistiques de la National Fire Protection Agency. En 2005, les sécheuses ont été à l’origine approximativement de 13 775 incendies, 418 blessures, 15 morts et de dommages matériels d’un montant de 196 millions d’USD. La plupart de ces incendies surviennent dans des résidences car les peluches sont mal nettoyées et les conduits sont mal entretenus. Heureusement, ces incendies peuvent être évités facilement.

  
Les recommandations formulées ci-dessous reflètent les directives du Code Résidentiel International (CRI) SECTION M1502 ÉVACUATION DES SÉCHEUSES :

M1502.5 Construction des conduits.

Les conduits d’évacuation doivent être des conduits métalliques rigides d’une épaisseur supérieure ou égale à 0,4 mm (0,016 po), avec des parois intérieures lisses et dont les joints vont dans le sens de l’écoulement de l’air. Les conduits d’évacuation ne doivent pas être raccordés à l’aide de vis à tôle ou de moyens de fixation qui se prolongent dans le conduit.

Cela signifie que les conduits côtelés et flexibles qui étaient utilisés à l’époque ne doivent plus être utilisés de nos jours. Lors d’une inspection, il faut les signaler car ils peuvent provoquer un incendie.

M1502.6 Longueur des conduits.

La longueur maximale d’un conduit d’évacuation de sécheuse doit être de 7 620 mm (25 pi) depuis l’emplacement de la sécheuse jusqu’à la terminaison murale ou celle du toit. La longueur maximale du conduit d’évacuation devra être réduite de 762 mm (2,5 pi) à chaque fois qu’il y a un coude de 45 degrés (0,8 rad), et de 1 524 mm (5 pi) à chaque fois qu’il y a un coude de 90 degrés (1,6 rad). La longueur maximale du conduit d’évacuation ne prend pas en compte le conduit de transition.

Cela signifie que les conduits doivent être aussi droits que possible et ne doivent pas dépasser 7 620 mm (25 pi). Tout coude de 90 degrés dans le conduit va réduire ce chiffre de 1 524 mm (5 pi) car les coudes restreignent le débit d’air.

Il existe deux exceptions :

  1. Le CRI se réfère aux instructions du fabriquant. De ce fait, si les instructions du fabriquant indiquent que le conduit d’évacuation peut être plus long, cela est acceptable. Les inspecteurs n’auront probablement pas accès aux instructions du fabriquant, et même en y ayant accès, ils n’ont pas à confirmer que le conduit est de taille conforme car cela dépasse les limites d’une Inspection Générale de Biens Immobiliers.
  2. Le CRI permet l’installation de coudes ayant un large rayon afin de réduire les restrictions de longueur, mais pour confirmer la conformité de la longueur du conduit, il est nécessaire d’avoir recours à des calculs d’ingénierie conformément au Fundamentals Handbook de l’ASHRAE, ce qui dépasse largement le cadre d’une Inspection Générale de Biens Immobiliers!

M1502.2 Terminaison des conduits.

Les conduits d’évacuation devront se terminer à l’extérieur du bâtiment ou devront être conformes aux instructions d’installation du fabriquant. Les conduits d’évacuation doivent se terminer, dans n’importe quelle direction que ce soit, à plus de 914 mm (3 pi) des ouvertures du bâtiment. Les terminaisons des conduits d’évacuation doivent être munis d’un clapet anti-retour. Il ne devra pas y avoir de grillage au niveau de la terminaison des conduits.

Les inspecteurs vont constater que de nombreux conduits d’évacuation se terminent dans les vides sanitaires ou les greniers, ce qui fait que l’humidité se dépose, pouvant conduire à la formation de moisissures, à la pourriture du bois ou à d’autres vices matériels. Parfois ils se terminent juste en dessous des ventilateurs du grenier. Il s’agit alors d’une installation défectueuse. Ils doivent se terminer à l’extérieur de l’habitation et loin des portes et des fenêtres. De plus, il y a parfois des grillages au niveau de la terminaison des conduits qui ont tendance à retenir les peluches, ils doivent donc être signalés.

M1502.3 Taille des conduits.

Le diamètre du conduit d’évacuation doit être tel qu’exigé par la fiche descriptive de la sécheuse et par les instructions de montage du fabriquant.

Vous trouverez la taille du conduit d’évacuation sur la plaque d’identification.

M1502.4 Conduits de transition.

Les conduits de transition ne doivent pas être cachés au sein de la structure. Les conduits de transition flexibles utilisés pour relier la sécheuse aux conduits d’évacuation doivent être limités à une seule longueur de tuyau qui ne doit pas dépasser 2438 mm (8 pi) et ils doivent être classés et étiquetés conformément au UL 2158A.

De manière générale, un inspecteur ne pourra pas prendre connaissance des recommandations du fabriquant ou des codes locaux en vigueur et ne pourra donc pas confirmer que la taille du conduit d’évacuation de la sécheuse est conforme aux recommandations et aux codes, mais il pourra signaler les problèmes qui doivent être corrigés.
 
 

InspectorSeek.com

 
 
Plus d'articles sur l'inspection tels que celui-ci