L’Efflorescence pour les Inspecteurs

par Nick Gromicko et Kenton Shepard
 
 
L’efflorescence est l’accumulation de minéraux et de sels sur les murs de maçonnerie, tels que la brique, le ciment et parfois la pierre. Les inspecteurs doivent savoir comment éviter et éliminer ces résidus disgracieux. Ils doivent aussi être conscients que, si l’efflorescence en elle-même n’est pas dangereuse, elle indique la présence d’excès d’eau pouvant conduire à des problèmes structurels plus sérieux.
 

Comment se Forme l’Efflorescence?

La terre contient des sels naturels qui sont présents dans les matières premières composant les produits de maçonnerie, tels que le béton, l’asphalte et le stuc. Ces sels sont pris au piège dans la maçonnerie sous forme solide jusqu’à ce qu’ils soient dissous dans l’eau qui, elle-même, se fraie un chemin dans les matériaux via de petites pores. L’eau provient de la pluie, des gicleurs, des fuites domestiques ou d’un autre biais. L’air froid et sec aspire ensuite le liquide à l’extérieur du matériau où il s’évapore, laissant un dépôt de sel à la surface qui ressemble à un nuage blanc et cristallin. Généralement, l’efflorescence se forme par temps froid et sec, après qu’il ait plu et que l’humidité ait pénétré dans la maçonnerie. Elle peut se produire tout au long de l’année, mais, le plus souvent, elle a lieu en hiver à cause des températures basses.


Comment Identifier l’Efflorescence

Comme pour les moisissures, l’apparence de l’efflorescence varie énormément. Elle peut être poudrée, elle peut avoir des angles vifs et peut être facile à voir ou elle peut avoir des bords qui ne sont pas nets.Elle peut se produire sur de larges surfaces sous forme de poudre fine ou être sous forme de larges cristaux individuels. Son apparence dépend en partie du type de sel qui la compose, mais l’humidité joue aussi un rôle dans cette détermination. Dans des zones où le climat est exceptionnellement sec, l’eau peut s’évaporer avant qu’elle n’atteigne la surface, auquel cas, le sel va s’accumuler sous la surface sans que personne ne s’en aperçoive. En milieu humide, l’eau peut être longue à s’évaporer, de façon à ce qu’il y ait une formation lente de cristaux qui se projettent à la surface.moisissure blanche

Les inspecteurs d’InterNACHI doivent, à l’avance, savoir comment différencier la moisissure (à droite en photo) de l’efflorescence, mais il est possible que les propriétaires confondent les deux. On peut éviter de payer pour une analyse de moisissures si la substance en question a été préalablement identifiée comme étant de l’efflorescence. Voici quelques conseils que les inspecteurs peuvent donner à leurs clients afin qu’ils comprennent la différence:

  • Lorsqu’elle est pincée entre les doigts, l’efflorescence se transforme en poudre alors que la moisissure non.
  • L’efflorescence se forme sur des matériaux de construction inorganiques alors que la moisissure se forme sur des substances organiques. Cependant, il est possible que la moisissure se développe sur la terre qui se trouve sur de la brique ou du ciment.
  • L’efflorescence se dissout dans l’eau alors que la moisissure non.
  • L’efflorescence est presque toujours blanche, jaune ou marron, alors que la moisissure peut être de n’importe quelle couleur imaginable. Si la substance en question est violette, rose ou noire, il ne s’agit pas d’efflorescence.

Mis à part la moisissure, voici ce qu’il peut se passer en cas d’excès d’humidité dans un logement:

  • l’apparition de champignons responsables de la pourriture du bois;
  • des dégâts causés par l’eau sur les plaques de plâtres;
  • une efficacité réduite de l’isolation.

Il est recommandé aux inspecteurs de mentionner dans leur rapport la présence d’efflorescence car elle se produit généralement lorsqu’il y a un excès d’humidité, qui est aussi favorable à la croissance de moisissures.  Il peut y être fait exception pendant les premières années suite à la construction d’un bâtiment car l’efflorescence apparaît à cause de l’humidité emprisonnée dans la maçonnerie, qualifiée d’ « efflorescence fraiche ».  Cette humidité provient de l’eau ajoutée au cours du processus de fabrication ou du processus de mélange qui contribuera indubitablement à l’efflorescence. Ce type d’efflorescence apparaît un peu partout sur la maçonnerie et va continuer à s’accumuler jusqu’à ce que la quantité d’eau initiale soit épuisée, ce qui peut prendre jusqu’à un an. En revanche, l’efflorescence qui apparaît localement et suite à l’ « efflorescence fraiche » est le symptôme d’un excès d’humidité, ce qui peut s’avérer problématique. Il faut déterminer la source de cette humidité et la rectifier.


Prévention et Élimination de l’Efflorescence

Prévention

  • On peut appliquer sur la surface un produit d’étanchéité hydrophobe d’imprégnation afin de prévenir une intrusion d’eau. Cela permet aussi d’éviter que l’eau ne remonte à la surface depuis l’intérieur. Par climat froid, le matériau peut se briser à cause de ce produit d’étanchéité durant les cycles de gel-dégel.
  • Lors de la construction individuelle, les briques laissées dehors pendant la nuit doivent être placées sur des palettes et doivent être couvertes. L’eau provenant du sol humide et de la pluie peut être absorbée par la brique.

Élimination

  • On peut parfois utiliser un jet à pression pour éliminer ou dissoudre l’efflorescence, mais jamais sur un mur de brique car le matériau est poreux.
  • On peut utiliser un acide, tel que l’acide muriatique dilué, pour dissoudre l’efflorescence. Il faut d’abord appliquer de l’eau afin que l’acide ne décolore pas la brique elle-même. Après application, on peut utiliser du bicarbonate de soude pour neutraliser l’acide et éviter que la maçonnerie ne subisse des dommages supplémentaires. L’acide muriatique est toxique et il faut éviter tout contact avec les yeux ou la peau.
  • Une brosse à poils raides peut être utilisée.

Remarque: L’utilisation d’eau pour éliminer l’efflorescence peut résulter en une réabsorption des cristaux dans le matériau hôte, duquel ils peuvent réapparaître plus tard sous forme de nouvelle efflorescence. Il est recommandé, en cas d’utilisation d’eau dans le processus d’élimination, de faire sécher aussi rapidement que possible. 

En résumé, l’efflorescence est une accumulation inoffensive mais disgracieuse de sels minéraux à la surface de la maçonnerie. Sa présence indique un excès d’eau, qui est une situation pouvant conduire à des dommages du décor d’intérieur et encourager la formation de moisissures. Les inspecteurs doivent savoir comment éliminer l’efflorescence des surfaces et doivent éduquer leurs clients quant à son identification et son importance.
 
 

InspectorSeek.com


Plus d’articles sur l’inspection tels que celui-ci 

Inspectopedia