La Sécurité des Inspecteurs en Bâtiment Résidentiel et Commercial: Substances Cancérogènes sur le Terrain

par Nick Gromicko et Kate Tarasenko
 
 

Les inspecteurs en bâtiment résidentiel et commercial savent que des dangers potentiels, rencontrés au cours de leurs inspections, font partie des risques inhérents à leur profession.  Outre l’équipement de protection individuelle (EPI) approprié que les inspecteurs doivent porter et les outils et les dispositifs de protection adéquats dont ils doivent s’équiper, les inspecteurs doivent être conscients de toute exposition à des matériaux divers pouvant conduire à des réactions physiques indésirables, au sein des systèmes et des composants du bâtiment qu’ils inspectent. Les effets vont varier, de légèrement irritants à des menaces pouvant être fatales.

Avec l’aide de ses membres, InterNACHI a fourni de nombreux articles et cours offrant des directives quant à la sécurité des inspecteurs. Il est important de se mettre à jour en la matière car de plus en plus de menaces sont découvertes, y compris occasionnellement lors de déclarations par des organismes gouvernementaux américains confirmant certaines menaces. 

Le HHS a Ajouté de Nouvelles Substances à son Rapport sur les Substances Cancérogènes

Le 10 juin 2011, le Département Américain de la Santé et des Services aux personnes (HHS) a ajouté à son dernier Rapport sur les Substances Cancérogènes (RSC) huit nouvelles substances. Initialement mandaté par le Congrès, le Rapport est fait par le Programme National de Toxicologie (PNT) pour le secrétaire du HHS. Il comprend maintenant 240 produits chimiques, agents biologiques et autres substances que le PNT estime appartenir à l’une de ces deux catégories : des cancérogènes pour l’Homme qui sont connus ; et des substances dont on peut raisonnablement prévoir qu’elles sont cancérogènes pour l’Homme. Des facteurs tels que les prédispositions individuelles ainsi que la quantité et la durée de l’exposition vont en définitive déterminer si une substance qui figure au RSC va être à l’origine de cancers chez l’Homme. 

Selon le National Institute of Environmental Health Sciences, mené sous l’égide du National Institutes of Health, la participation des secteurs publics et privés peut conduire à la nomination d’un agent qui est suspecté d’être à l’origine de cancers. Cet agent subira des tests scientifiques approfondis, ainsi qu’une période de consultation publique, avant de finir sur la liste. D’autres organismes fédéraux, notamment le Environmental Protection Agency, les Centers for Disease Control and Prevention, le Food and Drug Administration et le Occupational Health and Safety Administration, entre autres, fournissent leurs propres données et leur expertise dans le processus d’évaluation.

Les nouveaux ajouts au 12ème Rapport sur les Substances Cancérogènes sont notamment:

  1. le formaldéhyde;
  2. le styrène;
  3. certaines laines de fibres de verre inhalables;
  4. le carbure de tungstène-cobalt, y compris des poudres et des métaux durs;
  5. les acides aristolochiques;
  6. le captafol;
  7. l’ortho-nitrotoluène; et
  8. la riddelliine.

De cette liste, il y a eu confirmation que le formaldéhyde et les acides aristolochiques sont cancérogènes, tandis qu’on s’attend à ce que les six autres présentent des risques de cancer.

La Politique et la Protection

On sait déjà que le formaldéhyde et certaines fibres inhalables (telles que celles trouvées dans l’isolant) sont des irritants majeurs en cas d’exposition prolongée ou répétée et que ces substances posent un risque connu pour les inspecteurs immobiliers et ceux travaillant dans le secteur de la construction. Le formaldéhyde, en particulier, a été classé dans la catégorie des agents cancérogènes présumés dès le second RSC, et s’est frayé un chemin dans la catégorie des cancérogènes connus suite à des années de tests répétés.

Mais l’industrie des produits chimiques a exercé une pression considérable qui a, semble t-il, ralenti les résultats et a retardé de plusieurs années la publication du dernier RSC. Normalement, la publication d’un RSC résulte dans des campagnes d’éducation et de sensibilisation, ainsi que dans une législation fédérale destinée à protéger le public et peut tracer ou redéfinir les limites quant à l’exposition sur le lieu de travail. Des lois peuvent être promulguées soit pour limiter soit pour interdire l’utilisation de telles substances lors de la fabrication et l’importation de produits cancérigènes.

Le Formaldéhyde: Un Vieil Ennemi

Les premières normes limitant le formaldéhyde dans les produits en bois composite vendus et fabriqués aux Etats-Unis ont été adoptées par le Président Obama en 2010. Il s’agit des normes les plus exigeantes au monde car elles visent les résines et les colles contenant du formaldéhyde utilisées dans la fabrication de panneaux de particules et de panneaux de fibres à densité moyenne, traditionnellement utilisés pour fabriquer des armoires et du mobilier à faible coût, et du contreplaqué de feuillus, qui est un matériaux couramment utilisé dans le revêtement de sol. D’ici janvier 2013, date à laquelle ces normes doivent entrer en vigueur, les émissions de formaldéhyde des produits en bois composite seront plafonnées à 0,09ppm (parties par million).

 

Malgré la solidité et la durabilité des matériaux tels que les panneaux de particules, la plupart contiennent du formaldéhyde et d’autres composés organiques volatiles (COV) dont les émissions ne justifient pas les risques pour la santé encourus. Les symptômes mineurs dus à une exposition prolongée sont notamment une irritation des yeux, du nez, de la gorge et des voies respiratoires, des irruptions cutanées, de la fatigue et des maux de tête. Si la personne est sensible, il est possible qu’elle fasse une crise d’asthme. On a désormais confirmation que cette substance peut causer un cancer du rhinopharynx qui affectera le pharynx.

Le formaldéhyde est non seulement trouvé dans les produits de bois composites, mais aussi dans les fibres synthétiques, dans les revêtements textiles et dans les plastiques.  Le Dr. Otis Brawley, médecin-hygiéniste en chef pour l’American Cancer Society, est particulièrement concerné par l’usage répandu du formaldéhyde dans les structures et les composants des habitations, ainsi que dans les meubles et les objets ménagers. Il a d’ailleurs déclaré au New York Times que « C’est l’odeur trouvée dans les nouvelles maisons… Le Formaldéhyde est partout. » De nombreuses personnes ont été exposées inutilement à cause du retard tactique dans la publication du dernier RSC, et les conséquences négatives sur les statistiques sur le cancer, qu’il soit fortuit ou dans le cadre professionnel, restent à être déterminées.

Autres Substances Cancérogènes qui ont été Ajoutées et Leurs Effets

Selon le 12ème RSC, des sept autres substances cancérogènes certaines posent des risques directs et d’autres posent des dangers moins importants ou indirects pour les inspecteurs en bâtiments et les propriétaires. Voici quels sont leurs caractéristiques et leurs risques :

  1. Le Styrène est un liquide inflammable sans couleur ayant une odeur sucrée. Il s’agit d’un produit chimique industriel hautement volatile utilisé dans la fabrication de polystyrène et de résines, telles que le plastique renforcé et les caoutchoucs. L’exposition a principalement lieu dans le cadre professionnel, mis à part les risques liés à la fumée de cigarette.

  2. Certaines laines de fibres de verre inhalables comprennent de petites fibres de verre synthétiques et artificielles tissées finement qui forment une masse semblable à de la laine. A cause de leur faible durabilité, la plupart des fibres d’isolation dans les logements ont peu de chance de provoquer le cancer chez l’Homme. Cependant, des études supplémentaires ont révélé que certaines laines de fibres de verre ont la capacité d’endommager l’ADN.

  3. Les métaux durs de Carbure de Tungstène-Cobalt sont généralement appelés des carbures métalliques, et parfois on utilise aussi les termes de carbures frittés et de carbures de tungstène. L’exposition a principalement lieu dans le cadre professionnel. Environ 70% de la production des métaux durs de carbure tungstène-cobalt est destinée aux outils de coupe et 30% aux matériaux résistants à l’usure, principalement pour des outils pour les opérations minières et de meulage.

  4. Les Acides Aristolochiques qui sont une famille d’acides trouvés naturellement dans les plantes Aristoloches et Asaret, poussent aux Etats-Unis et dans le monde, et sont utilisés dans la phytothérapie et dans les produits botaniques, y compris les produits utilisés pour l’hygiène personnelle.

  5. Le Captafol est un fongicide qui a été utilisé jusqu’en 1987 pour la lutte contre les mycoses dans les fruits, les légumes, les plantes ornementales et les plantes grasses, ainsi que le traitement des semences. De plus, il a été utilisé dans l’industrie du bois afin de lutter contre les champignons responsables de la pourriture du bois trouvés sur les rondins de bois et les produits du bois. L’exploitation légale des stocks existants a été autorisée après 1987; cependant, en 1999, l’EPA a restreint son utilisation.

  6. L’Ortho-nitrotoluène a été décelé dans l’air, dans l’eau de puits privés et dans les nappes phréatiques à proximité de déversements industriels, de centres d’entrainement militaire et d’usines produisant ce produit chimique, produit qui est utilisé dans la fabrication d’explosifs commerciaux et militaires.  

  7. La Riddelliine est contenue dans certaines plantes qui ne sont pas comestibles et n’ont aucune utilité commerciale connue. Cependant, deux cas d’empoisonnement accidentel chez des enfants ont été signalés dans le sud ouest des États-Unis dans le cadre de préparations de plantes médicinales.


Résumé des Substances Récemment Examinées

Substance

Statut de référence

Description de la substance

Acides Aristolochiques

Cancérogène pour l’Homme

Végétal

Formaldéhyde

Cancérogène pour l’Homme

Produit Chimique Industriel

Captafol

Raisonnablement prévu comme étant Cancérogène pour l’Homme

Fongicide

Carbure de Tungstène-Cobalt : Poudres et Métaux Durs

Raisonnablement prévu comme étant Cancérogène pour l’Homme

Métal

Certaines* Laines de Fibres de Verre (Inhalables)

Raisonnablement prévu comme étant Cancérogène pour l’Homme

Fibre Synthétique

o-Nitrotoluène

Raisonnablement prévu comme étant Cancérogène pour l’Homme

Produit Chimique Industriel

Riddelliine

Raisonnablement prévu comme étant Cancérogène pour l’Homme

Végétal

Styrène

Raisonnablement prévu comme étant Cancérogène pour l’Homme

Produit Chimique Industriel


* Toutes les laines de fibres de verre ne vont pas provoquer des cancers. « Certaines » se réfèrent aux fibres qui vont pénétrer dans les voies respiratoires, sont plus résistantes et restent dans les poumons pendant longtemps.


Conseils de Sécurité Destinés aux Inspecteurs

  • Portez toujours l’EPI approprié. Dans le cas de produits chimiques et de tous les autres types d’exposition à haut risque, ceci implique de porter des combinaisons et des gants pour éviter tout contact direct avec des substances nocives, ainsi qu’un masque de protection qui filtrera les gaz nocifs et les matières en suspension et protègera vos muqueuses.
  • Si les composants du bien immobilier résidentiel ou commercial contiennent des matières dangereuses, limitez votre exposition en réduisant la durée et le contact avec ces composants. Vous pouvez, par exemple, tout simplement sortir prendre une pause et reprendre le cours de l’inspection après avoir pu dégager vos bronches et dépoussiérer votre EPI. Si vos voies respiratoires sont sensibles ou irritées, vous pouvez boire du lait ou manger un yaourt ou un laitage afin de tapisser votre gorge et la protéger à court terme contre les produits chimiques irritants.
  • Informez vos clients quant aux dangers que les substances cancérogènes domestiques et industrielles présentent, que les agents pathogènes soient confirmés ou suspectés. Il n’y a pas lieu d’alarmer vos clients, mais le meilleur moyen de les protéger sera de les informer. Conseillez leur de consulter les divers articles pertinents qu’ils trouveront dans les archives d’InterNACHI, Inspectopedia.

Conseils de Sécurité Destinés aux Propriétaires

  • Non seulement le formaldéhyde est très toxique, il est aussi extrêmement inflammable, ce qui est une autre bonne raison pour ne pas se servir de produits qui en contiennent. Les propriétaires doivent se renseigner sur l’origine des éléments en bois qu’ils soient d’intérieur ou structurels et opter à la place pour des produits de bonne qualité et écologiques qui ne contiennent pas de formaldéhyde. De nombreux organismes à but non lucratif et d’organismes gouvernementaux tiennent des listes sur les produits et les fabricants pour ce type de biens.
  • N’achetez vos meubles, tentures et autre linge de maison que s’ils sont faits à partir de fibres naturelles non traitées. Il peut s’agir d’éléments nouvelle génération, vintage ou importés. 
  • Maintenez un niveau de ventilation suffisant à l’intérieur de votre logement.
  • Si vous êtes fumeur, ne fumez ni dans votre logement ni à l’extérieur dans des zones où l’air est aspiré à l’intérieur de votre maison. La fumée de cigarette contient une série de substances cancérogènes connues, notamment le styrène, et l’exposition passive à la fumée de cigarette est un facteur connu de risque de cancer.
  • Maintenez un niveau d’humidité mesuré en fonction de votre zone climatique.
  • Faites inspecter votre nouvelle habitation par un inspecteur InterNACHI et assurez le suivi en faisant des inspections de maintenance tous les ans afin d’assurer la sécurité de votre logement et la santé de votre famille.  
 

InspectorSeek.com

 
Le Formaldéhyde
L’Isolant en Fibres de Verre: Historique, Risques et Alternatives
Le Radon
Les Moisissures, l’Humidité et Votre Maison
Les Faits concernant le Plomb pour les Inspecteurs
Les Plantes et la Qualité de l’Air chez Vous
Inspection de l’Isolant MIUF
Tentez le Cours gratuit en ligne offert par InterNACHI sur les Règles de Sécurité pour les Inspecteurs.
Tentez le Cours sur les Règles de sécurité concernant le Plomb lors de la Rénovation, la Réparation et la Peinture (RRP) Certifié EPA.
Tentez le Cours gratuit en ligne offert par InterNACHI sur l’Inspection des Murs Secs Chinois.
Tentez le Cours gratuit en ligne offert par InterNACHI sur Comment Effectuer des Inspections de Moisissures.
Tentez le Cours gratuit en ligne offert par InterNACHI sur la Fourniture de Services pour la Mesure du Radon.
Les Normes de Pratiques d’InterNACHI pour l’Inspection des Biens Immobiliers Résidentiels
Les Normes de Pratiques Internationales d’InterNACHI pour l’Inspection des Biens Immobiliers Commerciaux  (NdP Com)

L’Association Internationale des Conseillers en Air Intérieur Certifiés (IAC2)

Plus d’articles sur l’inspection tels que celui-ci