10 Façons Simples de Limiter Votre Consommation énergétique chez Vous

par Nick Gromicko, Ben Gromicko, et Kenton Shepard
 
 

La plupart des gens ne savent pas à quel point il est facile de consommer moins chez soi, et InterNACHI veut changer ceci. Une réduction drastique du coût du chauffage, du refroidissement et de l’électricité peut être obtenue grâce à des changements simples, la plupart pouvant être effectués par les propriétaires eux-mêmes. Bien évidemment, pour les propriétaires souhaitant bénéficier du savoir-faire et des systèmes écoénergétiques les plus récents en matière de logement, les vérificateurs énergétiques d’InterNACHI peuvent effectuer des tests approfondis permettant de trouver la meilleure solution énergétique pour votre maison.

Pourquoi avoir une maison plus écoénergétique? Voici quelques bonnes raisons:

  • Les encouragements financiers des collectivités publiques Fédérales, des Etats, locales et du service public, tel qu’un allègement fiscal, sont très avantageux dans la plupart des Etats Unis.
  • Ça permet de faire des économies. Ça coûte moins cher d’alimenter une maison qui a été convertie pour être plus écoénergétique qu’une maison classique.
  • Ça augmente les niveaux de confort intérieurs.
  • Ça réduit l’impact climatique. De nombreux scientifiques croient aujourd’hui qu’une consommation excessive d’énergie contribue de façon significative au réchauffement planétaire.
  • Ça réduit le niveau de pollution. La production d’énergie électrique conventionnelle crée des polluants que l’on retrouve dans les ressources en air, en terre et en eau.


1. Trouvez une meilleure façon de chauffer et refroidir votre maison.

Plus de la moitié de l’énergie utilisée dans nos maisons est destinée au chauffage et au refroidissement. Voici quelques suggestions permettant de réduire les factures énergétiques grâce à des ajustements des systèmes de chauffage et de refroidissement:

  • Installez un ventilateur au plafond. Un ventilateur peut être utilisé à la place d’une climatisation, qui requiert une grande quantité d’énergie.
  • Remplacez régulièrement les filtres à air dans les climatisations et les chauffages.
  • Réglez les thermostats à une température appropriée. Plus précisément, ils doivent être baissés la nuit et lorsque personne n’est à la maison. Dans la plupart des maisons, vous pouvez économiser environ 2% sur la facture électrique si vous baissez le thermostat d’un degré pendant huit heures chaque jour. Par exemple, baisser le thermostat de 75° F (24° C) à 70° F (21° C) permet de faire une économie de 10% sur les dépenses en chauffage.
  • Installez un thermostat programmable. Un thermostat programmable permet de faire des économies puisqu’il baisse automatiquement les appareils électriques de chauffage et de refroidissement lorsque personne n’est à la maison et la nuit. Les thermostats programmables ne contiennent pas de mercure et, dans certaines zones climatiques, permettent d’économiser jusqu’à $150 par an sur les dépenses énergétiques.
  • Installez une chaudière à bois ou une chaudière à granulés. Elles créent plus de chaleur qu’un fourneau.
  • La nuit, tirez les rideaux sur les fenêtres pour une meilleure isolation de la pièce.


2. Installez un chauffe-eau sans réservoir.

Les chauffe-eaux à la demande (sans réservoir ou instantané) fournissent de l’eau chaude uniquement lorsqu’elle est nécessaire. Ils ne produisent pas d’excès d’énergie perdu, excès associé aux chauffe-eaux avec réserve d’eau, ce qui permet d’effectuer des économies sur les coûts énergétiques. Les chauffe-eaux à la demande chauffent l’eau directement, sans ballon d’eau chaude, évitant ainsi les pertes de chaleur liées aux réserves dont sont munis les chauffe-eaux traditionnels avec réserve. Lorsque le robinet d’eau chaude est ouvert, de l’eau froide traverse un tuyau jusqu’au logement. Un brûleur à gaz ou un élément électrique va chauffer l’eau. En conséquence, les chauffe-eaux à la demande délivrent un approvisionnement constant en eau chaude. Vous n’avez pas besoin d’attendre que le ballon d’eau chaude soit rempli avec suffisamment d’eau chaude.


3. Remplacez les lumières incandescentes.

Un foyer dépense en moyenne 11% de son budget énergétique en éclairage. Les lumières incandescentes traditionnelles transforment approximativement 10% seulement de l’énergie qu’elles consomment en lumière, tandis que le reste se transforme en chaleur. L’utilisation de nouvelles technologies en matière d’éclairage, tels que les diodes électroluminescentes (DEL) et les lampes fluocompactes (LFC), permet une réduction énergétique de 50% à 75%. Des avancées en matière de commande de l’éclairage ont aussi permis des économies d’énergie en réduisant la durée pendant laquelle les lumières sont allumées mais ne sont pas utilisées. Voici quelques informations concernant les DEL et les LFC:

  • Les LFC consomment 75% moins d’énergie et durent environ 10 fois plus longtemps que les ampoules incandescentes traditionnelles.
  • Les DEL durent plus longtemps que les LFC et consomment moins d’énergie.
  • Les DEL n’ont pas de partie amovible et, contrairement aux LFC, ne contiennent pas de mercure.


4. Fermez, scellez et isolez votre maison.

Fermer et isoler sa maison est l’un des moyens les plus efficace en termes de coût  pour rendre une maison plus confortable et écoénergétique – et vous pouvez le faire vous-même. Une maison bien scellée peut augmenter le confort et la qualité de l’air à l’intérieur tout en réduisant le montant des factures d’électricité. Vous pouvez embaucher un vérificateur énergétique InterNACHI pour qu’il évalue les fuites d’air et recommande les réparations à effectuer pour véritablement augmenter le confort et les économies d’énergie.

Voici quelques endroits où habituellement des fuites peuvent avoir lieu :

  • prises de courant;
  • fentes pour le courrier;
  • autour des tuyaux et fils électriques;
  • climatisations murales ou de fenêtre;
  • trappes de grenier;
  • registres de tirage de cheminée;
  • bourrelets isolants autour des portes;
  • plinthes;
  • cadres de fenêtre; et
  • plaques d’interrupteur.

Parce que l’air chaud monte, les fuites d’air se produisent le plus souvent dans le grenier. Les propriétaires peuvent avoir recours à différentes réparations et entretiens de leurs greniers leur permettant d’économiser sur le chauffage et le refroidissement, tels que:

  • Boucher les gros trous. Dans un grenier, une grosse fuite est le plus susceptible de se produire là où les murs et le sol du grenier se réunissent, derrière et sous les murs nains du grenier, et dans les zones de faux plafond.
  • Scellez les petits trous. Vous pouvez le faire facilement en repérant les endroits où l’isolant est plus foncé. La couleur foncée de l’isolant est causée par l’air intérieur qui est poussiéreux, et qui a été filtré par l’isolant avant de fuir par les petits trous dans l’enveloppe du bâtiment. Par temps froid, vous pourrez voir des zones gelées dans l’isolant. Elles sont causées par de l’air chaud et moite condensé, qui gèle lorsqu’il entre en contact avec l’air froid du grenier. Par temps plus chaud, vous verrez des tâches d’eau dans ces mêmes zones. Utilisez une mousse d’étanchéité ou du calfat pour sceller les ouvertures autour des tuyaux de ventilation de la plomberie et des fils électriques. Couvrez les zones avec de l’isolant une fois que le calfat est sec.
  • Scellez le panneau d’accès au grenier avec un coupe-brise. Vous pouvez couper un morceau de fibre de verre ou de planche couvrante rigide d’isolant de la même taille que la trappe du grenier et la coller au dos du panneau d’accès du grenier. Si vous avez des escaliers que vous tirez pour accéder au grenier ou une porte, ils doivent être isolés de la même manière.


5. Installez une pomme de douche et des toilettes économiques.

Les systèmes suivants peuvent être installés pour limiter l’usage de l’eau dans un logement:
  • une pomme de douche à débit réduit. Elles sont disponibles avec des débits différents, et certaines ont un bouton pause qui bloque l’écoulement de l’eau lorsque la personne prenant sa douche se lave;
  • des toilettes à débit réduit. 30% à 40% de l’eau consommée au total dans une maison vient des toilettes, faisant d’eux les plus gros consommateurs d’eau. En remplaçant de vieux toilettes de 3.5 gallons (13 litres) par des toilettes à débit réduit récents de 1.6 gallons (6 litres) vous réduisez votre consommation d’eau d’environ deux gallons par chasse d’eau tirée (soit 7,5 litres), vous permettant d’économiser 12,000 gallons (45 425 litres) d’eau par an. Les toilettes à débit réduit ont généralement une étiquette "1.6 GPF" sur la cuvette derrière le siège ou dans la cuve;
  • des toilettes à aspiration. Ce type de toilettes est composé d’une chambre à dépression avec une action siphonique qui aspire l’air de la trappe sous la cuvette, ce qui lui permet de se remplir d’eau rapidement pour évacuer les rejets. Les toilettes à aspirations sont relativement silencieux; et
  • des toilettes à deux vitesses. Les toilettes à deux vitesses ont été utilisés pendant des années en Europe et en Australie, et gagnent en popularité aux Etats-Unis. Les toilettes à deux vitesses vous permettent de choisir entre 1 gallon (4 litres) d’effluent par chasse d’eau tirée et 1.6 gallon (6 litres) de déchets solides par chasse d’eau tirée. Les toilettes à deux vitesses 1.6-GPF permettent une réduction de la consommation d’eau de 30% supplémentaire.


6. Utilisez vos appareils électroménagers et électroniques de façon responsable.

20% de la facture énergétique d’une maison américaine de base est destiné aux appareils électroménagers et électroniques. Voici quelques conseils pour réduire l’énergie utilisée par les appareil électroniques et électroménagers:

  • Les réfrigérateurs et les congélateurs ne doivent pas être placés à côté du four, du lave-vaisselle ou des sorties d’air chaud, ou exposés directement au soleil. Une exposition à la chaleur les forcera à consommer plus d’énergie pour rester froid.
  • Les ordinateurs doivent être éteints lorsqu’ils ne sont pas utilisés. Si vous devez laisser un ordinateur allumé qui n’est pas utilisé, éteignez le moniteur. D’après certaines études, les ordinateurs sont responsables d’environ 3% de la consommation énergétique totale aux Etats-Unis.
  • Utilisez des appareils électroménagers et électroniques économiques classés Energy Star. Ces appareils, approuvés par le Département de l’Energie (DOE) et par le programme Energy Star de l’Agence de la Protection de l’Environnement (EPA), comprennent des télévisions, des cinémas maison, des lecteurs DVD, des lecteurs CD, des récepteurs, des haut-parleurs, et plus encore. D’après l’EPA, si on utilisait dans nos maison 10% d’appareils électroménagers et électroniques économiques en termes d’énergie, on réduirait les émissions de carbone, équivalents à 688 000 hectares d’arbres.
  • Les chargeurs, tels que ceux utilisés pour les ordinateurs portables et les téléphones portables, consomment de l’énergie lorsqu’ils sont branchés. Lorsqu’ils ne sont pas connectés à des appareils électroniques, les chargeurs doivent être débranchés de la prise de courant.
  • Les ordinateurs portables consomment beaucoup moins que les ordinateurs de bureau.


7. Installez un éclairage de jour à la place d’un éclairage électrique.

Un éclairage de jour consiste à utiliser une lumière naturelle pour illuminer l’intérieur d’une maison. Ceci peut être obtenu grâce à ces différents procédés:
  • des lanterneaux. C’est important qu’ils soient à double vitrage pour qu’ils soient rentables. Afin d’éviter des fuites, les lanterneaux doivent éclairer correctement;
  • des tablettes réfléchissantes. Une tablette réfléchissante est un dispositif passif destiné à réfléchir la lumière le plus loin possible dans un bâtiment. Elles peuvent être intérieures ou extérieures. Les tablettes réfléchissantes peuvent introduire de la lumière dans un espace se trouvant à une distance équivalente à 2 fois et demi la distance entre le sol et le haut de la fenêtre, et des tablettes réfléchissantes très performantes peuvent illuminer jusqu’à quatre fois plus loin;
  • des fenêtres claire-voies.  Les claire-voies sont des fenêtres courtes et larges, positionnées haut sur le mur. Elles sont protégées du soleil l’été par l’avant-toit et l’hiver elles laissent entrer le soleil, créant une lumière naturelle et de la chaleur; et
  • des conduits de lumière. Les conduits de lumière sont composés d’une lentille spéciale qui amplifie la lumière faible et réduit l’intensité lumineuse du soleil de midi. La lumière du soleil est canalisée dans un tube recouvert d’un matériau extrêmement réfléchissant, puis entre dans la surface d’habitation via un diffuseur qui a été conçu pour distribuer la lumière de façon uniforme.


8. Isolez les portes et les fenêtres.

Environ un tiers de la chaleur perdue dans une maison a lieu à travers les fenêtres et les portes. Voici comment réduire la perte d’énergie due aux portes et fenêtres:

  • Scellez le bord des fenêtres ainsi que les fissures avec une corde à calfeutrer. Il s’agit de l’option la plus économe et la plus simple.
  • Les fenêtres peuvent être calfeutrées avec un revêtement spécial qui est incéré entre la fenêtre et le cadre. Pour les portes, calfeutrez tout autour du périmètre afin de vous assurer d’une bonne fermeture et d’une bonne étanchéité. Installez des bas de porte de qualité s’ils ne sont pas déjà mis en place.
  • Installez des doubles fenêtres pour les fenêtres à une vitre seulement. Une vitre amovible peut être installée par dessus une fenêtre existante.
  • Si vos fenêtres sont pourries ou si le bois est endommagé, si le verre est craquelé, s’il manque du mastic, si les châssis sont mal réglés, ou si les serrures ne fonctionnent pas, il faudrait que vous les répariez ou que vous les remplaciez.


9. Cuisinez malin.

Une quantité énorme d’énergie est perdue lorsque vous cuisinez. Les recommandations et statistiques suivantes illustrent comment gaspiller moins en cuisinant:

  • Les fours à convection sont plus économes que les fours traditionnels. Ils sont composés de ventilateurs qui forcent l’air chaud à circuler de façon plus uniforme, permettant une cuisson de la nourriture à une température plus basse. Les fours à convection consomment en moyenne 20% de moins en électricité que les fours traditionnels.
  • Les fours à Micro-ondes consomment en moyenne 80% moins d’énergie que les fours traditionnels.
  • Les casseroles doivent être placées sur le feu ou l’élément chauffant de la bonne taille.
  • Les casseroles avec couvercle chauffent la nourriture plus rapidement que celles sans couvercle.
  • Les cocottes-minute réduisent radicalement la durée de cuisson.
  • Lorsque vous utilisez un four traditionnel, la nourriture doit être placée sur la grille la plus haute. La grille la plus haute est plus chaude et cuira les aliments plus rapidement.


10. Changez votre manière de laver vos habits.

  • N’utilisez pas le réglage “demi-charge” de votre machine à laver. Attendez d’avoir suffisamment d’habits pour une charge complète, car la “demi-charge” fait économiser moins de la moitié en eau et en énergie par rapport à une charge complète.
  • Evitez tout programme avec une température élevée lorsque vos habits ne sont pas très sales. Dans un programme « chaud », une eau à 140° F (60° C) consomme beaucoup plus d’énergie qu’à 103° F (40° C), et laver à 140° F n’est pas vraiment plus efficace en terme de propreté.
  • Nettoyez le filtre à charpie avant d’utiliser la sécheuse, et ce, à chaque fois. Non seulement l’excès de charpie est une cause de combustion, mais va aussi allonger la durée du séchage.
  • Si possible, faites sécher vos habits à l’air libre sur des lignes ou des portants.
  • Essorez vos habits soit dans la machine à laver soit à la main avant de les mettre dans la sécheuse.

Les propriétaires qui prennent le temps d’effectuer ces changements découvrent généralement que les économies d’énergie valent plus que les efforts engagés. Cependant, gardez en mémoire que les inspecteurs peuvent rendre le processus plus facile et peuvent faire une estimation plus complète que vous des économies d’énergie potentielles. Pour tout renseignement sur un inspecteur qualifié, visitez le site www.InspectorSeek.com. Demandez à l’inspecteur s’il est a été formé pour effectuer une inspection énergétique.
 
InspectorSeek.com